samedi 31 décembre 2016

Nos adieux à 2016 et remerciements

par Karim Renno
Renno Vathilakis Inc.

Et voilà, en un clin d'oeil, la cinquième année d'À bon droit est dans les livres (ou plutôt les archives du web). Comme c'est mon habitude, je me permets un dernier billet pour faire le point sur la progression du blogue et remercier ceux et celles qui ont contribué à l'existence continue de celui-ci.



Commençons par l'évidence: il s'avère plus difficile pour moi de trouver le temps d'écrire de manière régulière depuis l'ouverture de mon étude en février 2015. Résultat, À bon droit compte "seulement" 177 billets pour l'année 2016 en ce moment. C'est certes un nombre appréciable, mais nous sommes loin des 718 billets de 2014.

Soyez assurés que je regrette les périodes d'inactivités sur À bon droit autant que vous chers lecteurs. J'apprécie par ailleurs beaucoup vos messages et encouragements.

Comme vous aurez pu le noter, je continue à tenter de boucher les trous. Je sais que cette pratique créée de la confusion chez plusieurs, mais mon voeux demeure d'avoir deux billets sur le blogue assignés à chaque journée de l'année. Contrairement à ce que certains d'entre vous croient, ce n'est pas pour donner l'impression que j'écris réellement à chaque jour, mais bien parce que je désire qu'À bon droit soit une archive jurisprudentielle de ses années d'activité. En essence, je veux pouvoir consulter les billets de mai 2016 et savoir quels ont été les jugements marquants dans cette période.

C'est pourquoi des jours, des semaines et parfois même des mois plus tard, je mets des billets antidatés sur le blogue.

Cette pratique répond à mon usage personnel d'À bon droit, mais également au vôtre. En effet, aussi bizarre que cela puisse paraître, les chiffres de fréquentation du blogue sont peu affectés par mes périodes d'inactivité. C'est sans aucun doute parce qu'une majorité de nos lecteurs utilisent À bon droit pour faire de ;a recherche sur une question donnée et non pas nécessairement pour savoir de quel jugement nous discutons une journée donnée. Pour ceux-là, qu'un billet porte la date du 12 décembre ou du 3 avril importe très peu.

Bref, j'espère écrire plus en 2017, mais il est difficile pour moi de projeter un nombre fixe de billets. Je peux également vous dire que le nombre de billets pour 2015 et 2016 continuera d'augmenter tranquillement, mais sûrement.

Une chose est certaine, À bon droit est là pour rester. J'y vois toujours une pertinence sur la blogosphère juridique québécoise et j'espère que c'est votre cas également.

Maintenant, pour le plus important: les remerciements.

Merci d'abord et avant tout à vous chers lecteurs. Je suis touché par votre appui indéfectible et motivé par la conviction que notre travail vous est utile.

Merci ensuite à toute l'équipe de Renno Vathilakis Inc., sans laquelle le blogue serait une utopie.

Merci finalement à l'incomparable Catherine Bérubé qui trouve assez de temps loin de sa pratique médicale pour assurer que ce que j'écris ressemble vaguement à un français acceptable.

J'espère que vous continuerez d'être des nôtres en 2017 et j'en profite pour vous souhaiter une année pleine de joie, santé et succès.

1 commentaire:

  1. Being merely a simple man, and not a lawyer, I feel this is the only blog post I can comment on!! Thanks to You, the team at your firm, and Catherine for continuing to put out a great blog. Even for those of us not in the legal profession it has a great value. A great 2017 to You and your family!

    RépondreSupprimer

Notre équipe vous encourage fortement à partager avec nous et nos lecteurs vos commentaires et impressions afin d'alimenter les discussions à propos de nos billets. Cependant, afin d'éviter les abus et les dérapages, veuillez noter que tout commentaire devra être approuvé par un modérateur avant d'être publié et que nous conservons l'entière discrétion de ne pas publier tout commentaire jugé inapproprié.