lundi 30 avril 2012

Les raisons de mon départ du Blogue du CRL

par Karim Renno
Irving Mitchell Kalichman s.e.n.c.r.l.

Ce texte devait initialement apparaître de manière intégrale sur le Blogue du CRL. Cependant, la direction de l'AJBM a décidé d'en retrancher certaines parties (je pense que vous devinerez facilement lesquelles). Je reproduis donc le texte intégral de mon billet initial ici.


D'entrée de jeu, je dois admettre qu'il s'agit du billet le plus difficile que j'ai eu à écrire sur le Blogue du CRL. D'ailleurs, cela fait maintenant un peu plus de deux mois que j'ai commencé à rédiger celui-ci dans l'espoir de trouver les mots justes pour annoncer mon départ à titre de rédacteur en chef et auteur du Blogue du CRL.

J'imagine qu'il vaut mieux commencer par la partie la plus simple: en février dernier, j'ai avisé le président de l'AJBM Frédérick Carle et le président du CRL François-Xavier Robert que je cesserais mon implication au sein du Blogue du CRL aujourd'hui. Comme vous pouvez l'imaginer, la décision pour moi de quitter le Blogue que j'ai fondé, développé et en majeure partie alimenté n'a pas été facile. Celle-ci est le fruit d'une longue période de réflexion et de ma conviction qu'elle est dans l'intérêt de tous.

Il y a de ça maintenant six ans, l'AJBM me confiait la tâche de mettre sur pieds son comité recherche et législation, lequel aurait pour mission de formuler les positions juridiques à être prises par l'association et d'informer nos membres des développements législatifs et jurisprudentiels québécois. Bien que j'ai constaté plus tard que j'étais très mal équipé pour relever ce défi à l'époque, c'est avec un sentiment de confiance complètement irrationnel que je me suis lancé dans l'aventure.

La première année fût une catastrophe presque indescriptible. En fait, je ne saurais mettre le doigt sur même une décision heureuse que j'ai prise, autre que celle de m'entourer de certains des plus brillants juristes oeuvrant au sein de l'AJBM à l'époque. Mon propos n'est pas de reproduire la liste exhaustive de ceux-ci, mais je tiens à souligner particulièrement l'arrivée à l'époque de trois avocats qui auront laissé une empreinte indélébile sur le CRL et l'AJBM: Samuel Bergeron, Simon Chamberland et François-Xavier Robert.

Heureusement, les années suivantes ont été beaucoup plus fastes pour le CRL. Nous avons mis sur pieds bon nombre de programmes et d'initiatives qui existent toujours aujourd'hui et qui servent selon moi l'intérêt des membres de l'AJBM. Pour ne nommer que ceux-là, je pense au CRL en bref, au programme d'intervention judiciaire qui nous a amené à la Cour suprême du Canada et au programme d'intervention législative qui nous a permis de comparaître en commission parlementaire à plusieurs reprises et à convaincre le gouvernement de procéder à plusieurs amendements importants à la législation québécoise. Je suis très fier de ces accomplissements.

Ce sont également joints à l'équipe plusieurs contributeurs dévoués et talentueux. Encore une fois, je n'en fais pas la liste complète, mais je désire souligner l'apport très important de Karine Chênevert, David Grossman, Joséane Chrétien, Michael Schacter et Marie-Hélène Beaudoin.

À travers toute cette aventure rebondissait dans ma tête une idée dont j'étais absolument incapable de me débarrasser: celle de créer un blogue juridique à mise-à-jour quotidienne. Je ne saurais vous dire combien de fois on m'a dit que le projet était insensé, pas plus que je pourrais vous dire combien de fois j'ai moi-même questionné ma santé mentale en raison de mon désir de lancer ce projet. Tout ce que je peux vous dire c'est que j'aurais considéré mon passage à la barre du CRL comme une oeuvre inachevée sans le Blogue du CRL. J'ai donc plongé tête première en mai 2010 avec le double objectif de fournir de l'information quotidienne sur les développements jurisprudentiels québécois et de donner un forum aux jeunes avocats pour publier du contenu juridique.

Deux ans plus tard, je suis fier de dire objectif atteint...à demi.

J'espère que vous ne verrez pas un manque d'humilité dans cette déclaration, mais, selon moi, le Blogue du CRL est devenu au fil du temps un incontournable pour les juristes québécois, et particulièrement pour les plaideurs. Les statistiques sont éloquentes à cet égard et montrent un auditoire sans cesse grandissant (plus de visites et de visiteurs) et intéressé (plus de temps passé sur le Blogue par visite). Nous avons jusqu'à maintenant publié presque 1 000 billets de jurisprudence! Nous avons également reçu de superbes témoignages de la part de juges, professeurs, avocats, étudiants et justiciables. Finalement, nous avons été reconnus par la communauté de bloggeurs juridiques canadiens à titre de meilleur blogue juridique à contenu jurisprudentiel pour 2011. À ce chapitre, le Blogue a dépassé mes attentes les plus folles.

C'est mon bilan eu égard au deuxième objectif qui est moins reluisant. J'avais espéré attirer plusieurs jeunes avocats à titre d'auteurs pour le Blogue. Malgré la contribution indéniable et remarquable de plusieurs des personnes que j'ai déjà nommées, je n'ai tout simplement pas réussi à attirer assez d'auteurs. Résultat, j'ai rédigé 80% du contenu que l'on retrouve sur le Blogue.

Alors pourquoi quitter maintenant? D'abord parce que le Blogue est une présence quotidienne passablement lourde dans ma vie et qu'après deux ans consécutifs, je désire consacrer mes énergies à d'autres projets et, surtout, pouvoir écrire en fonction de l'horaire qui me convient personnellement. Je ne me plains pas de la situation (surtout que c'est moi qui l'a créée!), mais l'investissement en temps qu'exige la tenue de ce Blogue est énorme. Ensuite parce qu'il est temps de voir si le Blogue du CRL peut continuer sa croissance sans moi. Ma création n'en est plus à son enfance et elle doit maintenant voler de ses propres ailes.

Finalement parce que je ne serai plus, dans quelques semaines, membre de l'AJBM (ayant passé le cap des 10 ans de pratique) et que, pour être brutalement honnête, j'ai des divergences d'opinion importantes avec l'administration de l'AJBM quant à la façon de mieux guider le Blogue dans l'avenir et quant aux ressources à y être consacrées. Ma vision pour le Blogue n'est tout simplement pas la même que celle de l'association.

Mon odyssée se termine donc aujourd'hui. L'expérience a été à la fois enrichissante, excitante et exténuante. Chers lecteurs, je vous remercie infiniment pour votre appui et vos encouragements. Je remercie également notre commanditaire SOQUIJ d'avoir grandement contribué à cette aventure.

Finalement, un mot particulier pour mon bon ami François-Xavier Robert pour son dévouement et son acharnement au travail. Sa vision et son excellence ont été de grands atouts pour le CRL et le Blogue.

Je souhaite beaucoup de succès à mon remplaçant (dont je ne connais pas l'identité) et lui assure que je serai parmi ses lecteurs quotidiens. Merci encore à vous tous.

Karim

"J'ai observé que, d'ordinaire, on se dit au revoir quand on espère bien qu'on ne se reverra jamais - tandis qu'en général on se revoit volontiers quand on s'est dit adieu."
- Sacha Guitry

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Notre équipe vous encourage fortement à partager avec nous et nos lecteurs vos commentaires et impressions afin d'alimenter les discussions à propos de nos billets. Cependant, afin d'éviter les abus et les dérapages, veuillez noter que tout commentaire devra être approuvé par un modérateur avant d'être publié et que nous conservons l'entière discrétion de ne pas publier tout commentaire jugé inapproprié.